Minetest, un clone de MineCraft

Et paf, me voici de retour pour un nouvel article sur… un jeu vidéo ! Oui je sais, je vous entends déjà râler d’ici mais que voulez-vous, je suis dans ma période « jeux indé ». Mais comme je suis magnanime, je vous laisse quelques secondes pour quitter cette page.

Encore là ? Sûr ? Alors c’est parti !

Vous connaissez le phénomène MineCraft ? Oui forcément, tout le monde connait MineCraft… pas toi au fond ?… Mais d’où tu sors ? Et tu faisais quoi ces 5 dernières années ? Bon allez, je suis sympa, je t’explique :

Minecraft est un jeu vidéo indépendant de type bac à sable. C’est-à-dire que les constructions sont complètement libre. Il a été développé par le Suédois Markus Persson, plus connu sous le pseudonyme de Notch. Le jeu est développé en Java ce qui lui permet d’être disponible sur à peu près tous les supports.

Le gameplay plonge le joueur dans un monde créé dynamiquement (génération aléatoire), composé de blocs de différents matériaux représentant de la terre, du sable, de la pierre, de l’eau, des arbres, des animaux, etc. Le concept est que le joueur peut modifier ce monde à volonté en y ajoutant ou supprimant des cubes et en tentant de survivre le plus longtemps possible lui permettant ainsi de bâtir des constructions avec une grande liberté, rappelant ainsi les jeux de création Lego. Voici un screenshot pour que ce soit plus parlant :

Screenshot du jeu MineCraft

Mais je n’ai jamais joué à MineCraft ! Cela pour plusieurs raisons :

  • Le concept ne m’attirait pas
  • Un jeu vidéo où il faut ramasser des cubes pour faire des cubes ? Sérieux ? Et vous appelez ça un « jeu vidéo » ? oO
  • Le jeu n’était pas gratuit
  • Je ne souhaitais pas « cracker » un jeu indé (si si promis c’est vrai)

Et puis un jour j’entends parler de :

Directement soutenu par Notch lui-même, Minetest est un clone de MineCraft écrit en C++ et distribuer gratuitement. Dès ce moment, j’entrevois la possibilité de pouvoir enfin tester un MineCraft-like et ainsi prouver au monde entier à moindre frais que ce genre de jeu n’en est pas un !

Et bien… raté ! Car la vérité c’est que j’ai adoré ce jeu, aussi bien en solo qu’en multi et cela pour plusieurs raisons : Déjà parce que la première approche que l’on a avec le jeu, c’est l’exploration et la découverte du monde qui vient d’être crée. C’est grand, c’est beau (pour des cubes quoi) et ça grouille de recoins. Au bout de quelques minutes, à force de fouiller, on tombe sur des culs-de-sacs. Alors on retire un blocs, puis un autre et ainsi de suite jusqu’à ce frayer un chemin. Sans s’en rendre compte, on vient de rentrer dans la seconde phase du jeu : façonner le monde à son image.

Je pourrais vous parler pendant des heures de l’impression de liberté et de toute puissance que dégage ce jeu mais si vous êtes septique comme moi avant, je ne peux que vous conseiller de le tester (c’est gratuit) ou d’aller faire un tour auprès de la communauté française. Et si vous avez l’occasion de le faire en multi, allez-y ! Vous aurez la satisfaction que chacune de vos créations sera visible par le plus grand nombre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.