Le #PRISM à la française

Bluettouf nous rappelle sur son site qu’en même temps que la nouvelle sur le programme PRISM sortait, Le Monde publiait un article sur un système d’écoute du trafic internet mise en place par la DGSE.

Ce qui est marrant, c’est que cette nouvelle est passée complètement inaperçu à cause de PRISM. Pourtant si on regarde de près, il s’agit de la même finalité : surveiller les gens sur Internet. Sinon que le système de la DGSE est plus intrusif que PRISM. Comme ils n’ont pas passé de contrat avec Microsoft and Co, ils utilisent du DPI via des installations hors du territoire. Le DPI leur permet de tout voir et non pas seulement les 8 gros géants du net, et comme les infrastructures ne sont pas sur le territoire, ils ne répondent pas à la loi française.
Comme les installations ne sont pas sur le territoire, ils ne voient que le trafic qui sort de France : ce qui est le cas lorsque vous allez sur Youtube, Google, Gmail, Apple, …, en gros une énorme partie de votre trafic.

En résumé, tout ce que vous faites, qui transite en dehors du pays, peut et doit surement être vu par les agents de la DGSE et ce en dehors de tout cadre légal, puisque les interceptions ne se font pas sur le territoire français.

Likes(0)Dislikes(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *