Le #PRISM à la française

Bluettouf nous rappelle sur son site qu’en même temps que la nouvelle sur le programme PRISM sortait, Le Monde publiait un article sur un système d’écoute du trafic internet mise en place par la DGSE.

Ce qui est marrant, c’est que cette nouvelle est passée complètement inaperçu à cause de PRISM. Pourtant si on regarde de près, il s’agit de la même finalité : surveiller les gens sur Internet. Sinon que le système de la DGSE est plus intrusif que PRISM. Comme ils n’ont pas passé de contrat avec Microsoft and Co, ils utilisent du DPI via des installations hors du territoire. Le DPI leur permet de tout voir et non pas seulement les 8 gros géants du net, et comme les infrastructures ne sont pas sur le territoire, ils ne répondent pas à la loi française.
Comme les installations ne sont pas sur le territoire, ils ne voient que le trafic qui sort de France : ce qui est le cas lorsque vous allez sur Youtube, Google, Gmail, Apple, …, en gros une énorme partie de votre trafic.

En résumé, tout ce que vous faites, qui transite en dehors du pays, peut et doit surement être vu par les agents de la DGSE et ce en dehors de tout cadre légal, puisque les interceptions ne se font pas sur le territoire français.

Likes(0)Dislikes(0)

Désactivation de shareThis

Le 8 novembre, je me posais la question de l’intérêt des boutons de partage tels que ShareThis.
Je trouvais ça dommage que nous vous imposions d’être fliqués par ce genre de boutons, même si d’un coté vous êtes demandeurs.

N’ayant pas le temps de développer un appel ajax pour faire apparaitre ces boutons que pour ceux qui le désirent (via un clique sur un bouton ou un lien par exemple), j’ai préféré en attendant de les désactiver. Ainsi, vous n’êtes plus fliqués par les cookies de Facebook & CO. Par contre, pour partager un article vous allez devoir faire à la méthode traditionnelle : copie de l’url et ajouter vous-même un titre à votre tweet / message facebook.

Je pense que c’est préférable, mais n’hésitez pas à confirmer ou non mon point de vue dans les commentaires ou par mail (via le formulaire de contact).
Et je me pose aussi la question concernant Gravatar. Donnez moi votre avis.
Mon but étant de vous fournir un site aussi sympa que respectueux de votre vie privée.

Likes(0)Dislikes(0)