Un pirate arrêté à cause des seins de sa copine

Un pirate informatique américain âgé de 30 ans, Higinio O.Ochoa III dit w0rmer, s’est fait arrêté à cause d’une photo de la poitrine de sa copine.
Il faisait partis du collectif CabinCr3w.

Lorsqu’il piratait un site internet, il mettait cette photo :

Seulement, voilà la photo a été prise depuis son Iphone et les métadonnées de la photo ont été bavardes. Parmi les données, le FBI a pu trouvé celles du GPS et est donc allé le cueillir chez lui.

Franchement, ça fait con de se faire avoir comme ça, alors que c’est connu que les photos sur téléphone sont bavardes.

Merci à Dom pour l’info.

Likes(0)Dislikes(0)

Un pirate américain qui risque peu d’être poursuivi

Un américain de 92 ans s’est fait repéré après 9 ans de téléchargement.

Il télécharge plusieurs films, en fait environ 300 000 copies par ans, qu’il envoie aux soldats américains basés en Afghanistan et en Irak. Pour pouvoir faire autant de copie, il y passe environ 60 heures par semaine et a acheté un rack de 7 graveurs.
Ainsi chaque semaine, il encore via la poste les films aux soldats.

Il ne retire rien financièrement de cette histoire, ce qui pose plusieurs soucis aux ayants droits américains (ceux qui détiennent les droits d’un film).
Premièrement, ils envoient quelques films, eux aussi, mais en bobine pour éviter le piratage. Ca demande donc de posséder la machine sur place, ce qui n’est pas toujours le cas, voir rarement. Donc leur système ne s’adapte pas aux problèmes logistiques imposés par ces missions.
Deuxièmement, s’ils portent plainte contre ce monsieur, ça va leur faire une très mauvaise publicité. Mais s’ils ne le font pas et qu’ils attrapent quelqu’un pour avoir téléchargé, comment peuvent-ils justifier une plainte ? S’ils utilisent l’argument que ce n’était pas à but lucratif, ils vont dans le mur vu que peu de téléchargement sont fait pour du business. S’ils mettent en avant le côté patriote de cette histoire, pourquoi cet argument serait plus recevable que la personne qui télécharge pour permettre à ses enfants d’avoir un accès à la culture trop cher en ces temps difficiles ?

Tout ça pour dire, qu’à mon sens, les ayants droits viennent d’avoir une histoire qui va les mettre dans une mauvaise posture.

 

Likes(0)Dislikes(0)