WasteBlasterz

Bonjour à tous,

Ce matin, je voulais vous parler de WasteBlasterz, un petit jeu développé par EDF Smart Electric Lyon et le studio Dowino, disponible sous Android et iOS.
Son sujet ? L’écologie.

En effet, vous devez chasser les wastivores, des petits monstres qui vivent grâce aux gaspillages des ressources. Pour éviter qu’ils ne réapparaissent à chaque nouvelle heure, il va falloir dépenser dans des améliorations énergétiques de la maison.
Par exemple, équiper les robinets de la maison en mousseur afin de réduire le gaspillage. Faire du composte, pour réduire les déchets.

Pour tuer les wastivores, il faut d’abord les trouver et les rendre visibles. Pour cela, il faudra répondre à des questions vastes mais toujours autour de l’environnement.

Bien sur, l’intérêt du jeu n’est pas dans la chasse aux wastivores, mais plutôt dans les connaissances apprises durant la partie.

Source : Numerama

Likes(0)Dislikes(0)

A blind Legend

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vais vous parler d’un petit jeu sur smartphone qui s’appelle « A bling Legend ».
On incarne un chevalier dont la femme a été enlevée. L’objectif étant qu’il faut la sauver des griffes du tyran qui l’a kidnappé.

Jusqu’ici rien de très passionnant me direz vous. Mais tout l’intérêt du jeu vient du fait que le personnage est aveugle.
L’écran du téléphone reste sombre et rien n’est visible (sauf quand on donne un coup d’épée où on voit un trait blanc sur l’écran). On se déplace grâce aux indications de notre fille.
Les bruits des adversaires permettent de savoir quand et où taper durant les combats.

Pour jouer le jeu nécessite un casque audio afin d’avoir le son en stéréo et ainsi savoir d’où provient le bruit.

Franchement, le jeu est sympa et ça change des autres jeux présents sur les smartphones.
Il est gratuit avec des possibilités d’achats via l’application (pour regagner de la vie par exemple).

Donc, si vous ne savez pas quel nouveau jeu installer sur votre smartphone, je vous le conseille, il vaut le détour.

Likes(0)Dislikes(0)

Faille dans les sms sous iOS

Voici une petite information trouvée sur le site de Korben : il existe une faille dans le système de sms sous iOS, quelque soit la version d’iPhone.

Dans les en-têtes d’un sms, vous avez toutes sortes d’informations : le numéro de qui envoie le sms, celui du destinataire et celui de réponse (normalement identique à celui de qui envoie). Sous iOS, le programme des sms se base sur le numéro de réponse au sms pour vous dire qui vous l’envoie, et non pas sur celui de l’émetteur. Pour faire simple, votre numéro est le 0600000000 et vous envoyez un sms à votre ami en 0600000001. Le numéro d’émetteur est donc le votre, celui du destinataire est celui de votre ami et celui de réponse le votre. Donc l’application sous iOS lit le numéro de réponse est donc notre cas, dit à votre ami que c’est vous qui avez envoyé le sms.
Le problème c’est qui si on modifie le numéro de réponse par 0600000002, l’iPhone de votre ami ne lui dira pas que le sms provient de vous mais du 0600000002. Ca peut être marrant pour faire une blague à un ami, mais maintenant imaginez que vous modifiez le numéro de réponse par celui d’une banque, tout de suite ça peut être plus moche.

Apple a réagit en disant que ce problème n’existait pas avec leur application iMessage et que du coup ils ne modifieront pas leur OS. Donc vous aurez le choix entre avoir une application alternative (mais qui provient de l’App store) pour les sms et vous n’êtes pas sur de qui vous envoie le sms, soit vous acceptez d’utiliser que l’application d’Apple.

Je trouve leur réaction pitoyable, mais dans la continuité de leur politique.

Likes(0)Dislikes(0)

La version chinoise de Siri ne comprend pas Tian’anmen

Le mandarin est une des nouvelles langues de Siri, mais certaines recherches rencontrent certaines difficultés.

Actuellement, Siri intègre quatre langues : l’anglais, le français, l’allemand et le japonais. Cette année, Apple va rajouter quatre autres langues : l’espagnol, l’italien, le coréen et le chinois.
Mais le Wall Street Journal rapporte qu’« Une capture d’écran publiée sur le China Digital Times montre que Siri n’est pas capable de fournir des trajets menant vers la place Tian’anmen, bien que plusieurs messages publiés sur des microblogs chinois ont montré que l’assistant personnel rencontre des difficultés lorsque celui-ci essaie de géolocaliser d’autres endroits moins connotés politiquement ».

Connaissant l’importance des libertés individuelles par rapport au maintien du régime communiste en Chine, ça ne me parait pas étonnant qu’il s’agisse d’une censure.

Likes(0)Dislikes(0)