Free devient le Apple des FAI français

Je tiens à préciser que cet article présente un point de vue personnel.

Je trouve que ces derniers temps Free se la joue à la Apple.
A la base Free était le FAI des geeks, tout comme Apple pour l’informatique. Puis les deux ont voulu se tourner vers le grand public afin d’avoir de nouveaux clients. Jusque là, c’est normal, ce sont des entreprises. Mais ce qui est marrant c’est que les deux entreprises ont joué de la même stratégie de communication. Elles se sont fait passer pour le chevalier blanc qui affronte le grand méchant. Apple combat vigoureusement le monstre Microsoft (ou du moins c’est ce qu’ils disent aux USA) et Free combat les grands méchants que sont Orange, SFR et Bouygues (là pareil, c’est ce qu’ils disent).
Cette similitude se retrouve aussi dans leurs publicités. Les deux ont un style assez épurées (fond blanc, peu d’informations à l’écran), sans un acteur à l’écran ni de voix off.

Free se permet dans sa petite guerre avec Google de gêner les utilisateurs avec le bridage qu’il effectue pour Youtube, le filtrage des publicités provenant de Google et ce sans demander aux utilisateurs. Apple dans son genre se permet aussi ce genre d’activités. Ce dernier se permettrait de filtrer vos mails lorsqu’ils considère que leurs contenus les gêne (voir l’article sur le filtrage des mails comportant des contenus pornographiques).

Apple avait son pdg charismatique, aimé de tous : Steeve Jobs. Free a son équivalent, à la française bien entendu, Xavier Niel.
De même, Apple a ses fan boys qui défendent l’entreprise contre n’importe quelle attaque (justifiée ou non). Free a aussi ses fan boys qui, tout comme ceux d’Apple, vouent un culte à l’entreprise.

Ce sont tous ces détails et d’autres que je dois oublier qui font que je trouve que Free devient le Apple des FAI français. Personnellement, je n’aime pas la stratégie d’Apple et j’ai donc beaucoup de mal aussi avec celle de Free, au point où je vais résilier mes abonnements.

Likes(0)Dislikes(0)