Archos Gamepad 2

Bonjour à tous,

Il y a quelques temps maintenant, Archos sortait la version 2 de sa tablette gaming : la Gamepad. Il s’agit d’une tablette Android au design de PSP. Et comme j’ai eu la chance d’en recevoir une à Noël (2014 si ma mémoire est bonne), il était tant que j’en fasse un petit retour.

Lire la suite

Likes(0)Dislikes(0)

Sauvegarde journalière d’owncloud

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vais vous expliquer comment programmer facilement une sauvegarde quotidienne d’owncloud.
Mon script fonctionne pour les personnes qui sont restées avec la base de données SQLite (base de données mise par défaut avec owncloud).

L’objectif est de faire une copie du répertoire owncloud afin d’avoir les fichiers d’owncloud et les données renseignées.

Dans un premier temps, il faut créer un répertoire où l’on mettra les sauvegardes.
mkdir /sauv_owncloud
mkdir /sauv_owncloud/owncloud_backup

Dans mon exemple, je les ai mises dans le répertoire /sauv_owncloud/owncloud_backup/

Ensuite, il faut créer un fichier .sh qui contiendra nos commandes qui feront les sauvegarde. Je l’ai appelé backup.sh :
vi /sauv_owncloud/backup.sh
Et il faut y mettre le code suivant :
BACKUPDIR=/sauv_owncloud/owncloud_backup/;OWNCLOUDDIR=/var/www/pulic_owncloud/;TODAY=`date +"%Y%m%d"`;AVANTHIER=`date --date='-2 day' +"%Y%m%d"`;cp -r ${OWNCLOUDDIR} ${BACKUPDIR}${TODAY}_owncloud 2>> ${BACKUPDIR}cron.log && rm -r ${BACKUPDIR}${AVANTHIER}_owncloud 2>> ${BACKUPDIR}cron.log;
Chez moi, owncloud se trouve dans le répertoire /var/www/public_owncloud.

N’oubliez pas de mettre les droits de l’utilisateur voulu sur le fichier (chown nomutilisateur:nomgroupe backup.sh).

Puis tapez la commande suivante :
crontab -u nomutilisateur -e
Et mettez à la fin la ligne :
0 0 * * * sh /sauv_owncloud/backup.sh
Ainsi, votre script se lancera tous les jours à 00h00.
Il fera une copie du répertoire d’owncloud avec la date du jour et supprimera la copie de l’avant veille. Ainsi, si votre dernière sauvegarde a un raté, il vous restera celui de la veille.

Likes(0)Dislikes(0)

Comment chiffrer ses mails sur windows

Mon article précédant parlait de l’idée de notre Premier Ministre que tous les mails français soient chiffrés par les FAI.
Je vous expliquais que ce n’était pas une bonne idée et qu’il fallait mieux chiffrer soit même ses mails.
Donc aujourd’hui, on va voir comment chiffrer ses mails sous Windows (ça fonctionne quasiment pareil pour GNU linux).

Dans un premier temps, il vous faut un logiciel pour lire ses mails. Alors, non un navigateur web n’est pas un logiciel pour les lire ses mails. Il existe des logiciels dont c’est le travail.
Pour cet article, je parlerais de thunderbird créé par la fondation Mozilla, les mêmes que ceux qui font Firefox.

Lorsqu’on le lance, il ressemble à ça :
Thunderbird

Pour cet article, on partira du postulat que vous savez configurer votre compte mail sous thunderbird. Si ce n’est pas le cas, dites et je verrais pour faire un article sur le sujet.

Il vous faut deux logiciels pour chiffrer vos mails dans thunderbird : PGP et Enigmail.

PGP

Vous pouvez télécharger PGP ici. Une fois téléchargé, il ne vous reste plus qu’à l’installer.

Enigmail

Une fois PGP installé, il faut maintenant qu’on s’intéresse à Enigmail.
Pour récupérer Enigmail, il faut aller dans thunderbird, « Outils » et « Modules Complémentaires », comme ci-dessous :

Installer des modules complémentaires

Installer des modules complémentaires

Ensuite, tapez « Enigmail » dans le champ de recherche et sur lancer la recherche. Cliquez sur le bouton « Installer » en face d’Enigmail.
Thunderbird Enigmail

Thunderbird va vous demander de redémarrer après l’installation.

Générer des clefs

Maintenant que vous avez installé ce qu’il faut pour chiffrer vos mails, il faut générer une paire de clef : une clef publique et une privée.

La clef publique est celle que vous donnez à vos amis, famille, etc. Elle va leur servir pour chiffrer les mails qu’ils vous envoient.
Vous, vous vous servez de la clef privée pour déchiffrer les mails. Et lorsque vous leur répondez, vous utilisez leur clef publique.

J’en vois un ou deux qui ont l’air perdu. Ne vous inquiétez pas grâce à Enigmail, c’est très simple. Le logiciel sélectionne directement la clef publique de votre destinataire s’il la connait. S’il ne la connait pas, vous ne pouvez pas chiffrer le mail.

Donc, nous allons générer des clefs. Pour cela, il faut aller sur « OpenPGP » et cliquer sur « Gestion des clefs » :
Thunderbird generer clef Enigmail1
Ensuite, il faut cliquer « Générer » et « Nouvelles pairs de clef » :
Thunderbird generer clef Enigmail2

Là, vous choisissez le compte pour lequel vous voulez créer une paire de clef (utile si vous avez plusieurs compte mails paramétrés dans thunderbird), vous vérifiez que « Utiliser la clef générée pour l’identité sélectionnée » soit bien cochée (1). Entrez un mot de passe pour cette clef (2) et répétez le (3). Les points 2 et 3 ne sont pas obligatoires, mais perso je ne vois pas l’intérêt de chiffrer des mails pour qu’ils soient protégés si ce qui sert à les protéger ne l’est pas. Et pour finir, cliquez sur « Générer la clef » (4).

Une fois la génération finie, l’outil va vous proposer de générer une clef de révocation. Faites le et gardez là dans un endroit sûr, elle peut toujours vous servir.

Ca y est, vous avez créé votre paire de clef. Pour qu’elle serve à quelque chose, vous devez la transmettre à vos destinataires. Pour ça, restons dans la fenêtre de gestions des clefs où nous étions pour générer les clefs. Faites un clique droit sur votre clef (si elle n’est pas visible, cochez « Afficher toutes les clefs par défaut », en haut à droite dans la fenêtre (1)) et sélectionnez « Envoyer des clefs publiques par courrier électronique » (2).
Thunderbird envoyer sa clef Enigmail
Un message électronique s’ouvre, avec votre clef publique en pièce jointe. Il ne vous reste plus qu’à renseigner le destinataire du mail, l’objet et le texte, avec un lien vers ici si vous souhaitez expliquer à votre destinataire comment faire. 🙂
Vous pouvez également envoyer votre clef publique sur les serveurs de clef prévues à cet effet. Pour ça, cliquez sur « Envoyer les clefs publiques vers un serveur de clef » (en dessous de « Envoyer des clefs publiques par courrier électronique » (2)). Là, vous choisissez le serveur que vous préférez (j’utilise le premier par défaut).

Importer des clefs

Vous pouvez également importer les clefs de vos contacts depuis ces serveurs, s’ils les y ont mis.
Thunderbird importer clefs

Si un de vos destinataires vous envoie un mail avec en pièce jointe sa clef publique, vous avez juste à faire un clef droit sur la clef et cliquer sur « Importer une clef OpenPGP ».
Thunderbird importer clef depuis mail

Chiffrer les mails

Si vous voulez envoyer un mail chiffrer à un destinataire qui vous a envoyé sa clef publique, commencez à rédiger votre mail normalement et avant de l’envoyer :
Thunderbird chiffrer un mail
Si Enigmail connait déjà la clef à utiliser, vous n’aurez rien d’autre de plus à faire, sinon le logiciel vous le fera savoir.

Et voila, vous pouvez maintenant chiffrer vos mails avec vos destinataires qui ont fait la même démarche.

Likes(0)Dislikes(0)

La télé pas par internet, c’est possible

Je sais le titre est bizarre. Mais pas plus que le fait que la majorité, moi le premier, n’imagine plus la télé autre que par Internet.

En réfléchissant à ça, je me suis demandé pourquoi je voulais tant la télé par internet.
Certes, grâce à ma boxe je peux enregistrer le programme et j’ai accès à plusieurs chaines qui sont normalement payantes.
Super, mais pour ça une partie de mon abonnement sert à payer les ayants droits. Ce qui fait mal, étant donné que je ne la regarde quasiment jamais.
En plus, une partie de ma bande passante sert à afficher la télé, ce qui est gênant quand je veux télécharger le film de vacances de mes parents qui fait environ 1,36 Go (en plus ils partent très souvent en vacances 🙂 ).

Alors comment faire ? Ma télé n’a pas de décodeur TNT intégré et je veux regarder les films de vacances de mes parents qui sont sur mon ordi.
J’ai commencé à réfléchir à un raspberry qui serait branché à mon ordi et à Internet. Dans le premier cas, j’aurais les films présents sur mon pc et dans le deuxième cas je récupère les flux streaming des chaines de télé. Conclusion de cette idée : trop chiant pour le deuxième cas.
Pas de problème, je mets une carte d’acquisition TNT sur le raspberry. Mais, j’ai le souci de la télécommande et ça mange toujours ma bande passante.

Là, un ami m’a donné une idée toute bête mais pile ce qu’il me faut. Un boitier décodeur TNT qui lit un DD externe (en usb 3 tant qu’à faire).
J’achète un DD externe (un boitier suffira car j’ai un DD interne dont je ne me sers pas), ainsi qu’un hubs USB.
Il ne me reste plus qu’à brancher via le hub mon DD au décodeur mais aussi à mon pc. Comme ça, je peux directement envoyer mes films sur le disque dur qui est aussi branché au décodeur. Donc sans me prendre la tête, j’ai un système télé qui ne passe pas par internet, qui peut aussi enregistrer ce qui passe sur la TNT.
Le coût total de l’opération est de 60€ environ, sans le hubs.

Je sens que je vais tester ça le mois prochain et en profiter pour partir de chez mon fournisseur d’accès à internet : Free.
Mais ça, ça sera pour un prochain article.

Likes(0)Dislikes(0)

Un serveur HTTP en Python

Bonjour à tous,

Pour mon premier post (un grand moment ;)) je vous propose une astuce que j’ai récemment découvert : monter un serveur HTTP en Python et surtout… en une ligne de commande !

Prenons une situation concrète (mais pas la seule) : vous êtes en déplacement chez des potes pour un week-end LAN et vous souhaitez en profiter pour échanger vos photos de vacances mais pas de bol, personne n’a de clé USB. Mais que faire ? Et bien la réponse est simple : lancer un serveur HTTP Python en ligne de commande :

python -m SimpleHTTPServer 80

Et vos potes n’auront plus qu’à entrer votre adresse IP locale pour tout récupérer.

Likes(0)Dislikes(0)